Boucq, maison forte (Meurthe-et-Moselle)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

La maison forte, installée sur un replat de la Côte de Meuse, domine la plaine de Woëvre. L'édifice se constitue d'une tour de 16 m de côté pour 10 m de hauteur, flanquée à l'est par deux tours semi-circulaire de 6 m de diamètre et à l'ouest par deux échauguettes plus tardives. Le premier niveau abrite une grande salle (12 x 8 m), une petite pièce (4,5 x 8 m) et une cage d'escalier. Au premier étage, de plan identique, se trouve les chambres, surmontées de greniers au troisième niveau. La tour est accompagnée de dépendances agricoles réunies dans une enceinte de 23 x 17 m qui s'appuyait sur l'église, à l'est, et la maison forte.
Un lignage local, les seigneurs de Boucq, exerce son contrôle dès le XIIIe siècle. Si la maison forte n'apparaît dans les textes qu'un siècle plus tard, en 1365, sa construction peut toutefois remonter au début du XIVe siècle. L'architecture témoigne encore de nombreux aménagements de l'époque moderne.

Departement

Commune

Code INSEE

54 086

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XIV - XX s.

Nature du Site

seigneurial

Environnement

rural

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Gérard Giuliato, "Les maisons fortes de Lorraine à la fin du Moyen Âge", in : Coulet Noël, Matz Jean-Michel éd., La noblesse dans les territoires angevins à la fin du Moyen Âge, Roma, École française de Rome, coll. École française de Rome, 275, 2000, p. 231-259.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Boucq, maison forte (Meurthe-et-Moselle),” IMAGE, consulté le 24 novembre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZk2Vs7pznh.

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation