Détail des pierres en encorbellement soutenant la hotte de la cheminée orientale, salle n°10 (cinquième niveau), tour seigneuriale de Fondremand

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/4221.jpg

Créateur

Vianney Muller
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2016-01-22

Legende

Les piédroits de la cheminée sont en moellons calcaires équarris. Ils sont assez bien liaisonnés avec le conduit. On observe plusieurs pierres en saillie sur les piédroits qui supportaient la hotte de la cheminée. De part et d'autre des piédroits on remarque entre ceux-ci et le reste du parement un empilement de pierres de plus petit gabarit qui marque la couture de calage entre les piédroits et le parement du mur.

Numero du Site

Type Architecture

Materiau

Nature du Materiau

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

2014

Bibliographie

Vianney Muller, Étude archéologique du bâti de la tour seigneuriale de Fondremand (70), Rapport final d'opération, [Nancy], PAU, 2014.
Vianney Muller, Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe s.), Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Gérard Giuliato, Nancy, Université de Lorraine, 2015.

Operateur

Collection

Citer ce document

Vianney Muller et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Détail des pierres en encorbellement soutenant la hotte de la cheminée orientale, salle n°10 (cinquième niveau), tour seigneuriale de Fondremand,” IMAGE, consulté le 30 novembre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZvmXnBwZTM.

Ce document n'a pas de relations