Portes d’accès aux deuxième et troisième niveaux de la tour nord-ouest, château de Malbrouck à Manderen

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/3524.jpg

Créateur

Bruno Fajal
Charles Kraemer
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2014-02-12

Legende

Le troisième niveau est constitué d'une salle, semblable à celle du second niveau. On y accédait par la tourelle. Les murs portent encore les traces des poutres qui soutenaient le plancher. On peut noter la présence de deux niches, parmentées de grès jaune et mesurant 1 m de haut et 0,50 m de large, qui encadrent la porte d'entrée de cette salle, respectivement sur les murs est et sud. L'angle nord-est est occupé par une ouverture, au niveau du plancher, mesurant 1,30 m de large, 2,20 m de hauteur, se terminant par une fenêtre de 0,90 m de haut pour 0,40 m de large. Une cheminée assez vaste, (3 m de haut et 1,80 m de large) dont le conduit communique avec celle du 4e niveau, se trouve au milieu du mur sud et s'élève sur la quasi totalité du 3e niveau. Le mur ouest est percé par une grande ouverture, mesurant 2,20 m de large pour une hauteur d'environ 2,50 m, semblable à celle du mur sud du 2e niveau.Une niche haute de 1 m pour 0,50 m de largeur, a été ménagée dans cette ouverture, du côté nord. La paroi sud de l'ouverture est percée par une porte, parementée de grès jaune, de 1,70 m de haut et de 0.70 de large, donnant accès à un couloir de direction nord-sud débouchant sur la courtine ouest. L'extrémité sud de ce couloir, parementée de gros blocs de grès jaune, mesure 1,70 m de large, 2 m de haut et pouvait être condamnée par une porte fermée de l'intérieur. La largeur inhabituelle de l'extrémité sud peut laisser supposer que le couloir était dédoublé et donnait accès vers l'ouest soit à une meurtrière, soit à une ouverture classique. Ce dédoublement existait encore sur le plan dressé par Florange à la fin du XIXe siècle. Un couloir de 3 m de long, 2 m de large, 2,50 m de haut avec un encadrement de porte en grès jaune à chaque extrémité, reliait cette salle à la tourelle. Une meurtrière, en tous points semblables à celle du couloir du 2e niveau s'ouvrait sur la cour du château.

Numero du Site

Type Architecture

Materiau

Nature du Materiau

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Bruno Fajal, Charles Kraemer, Le château de Meinsberg : étude historique et archéologique, Mémoire de Maîtrise sous la direction de Michel Bur, Nancy, Université de Nancy II, 1980.

Operateur

Collection

Citer ce document

Bruno Fajal, Charles Kraemer, et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Portes d’accès aux deuxième et troisième niveaux de la tour nord-ouest, château de Malbrouck à Manderen,” IMAGE, consulté le 26 octobre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZmsMxWzVhC.

Sites

       
Manderen, Meinsberg, château de Malbrouck (Moselle)
        dcterms:relation ce document