Allibaudières, forteresse (Aube)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

Entaillé dans le rebord du plateau de craie qui domine de 8 m la vallèe inondable de l'Herbissonne et de son petit affluent le Sauveur, une plate-forme quadrangulaire mesurant 68 x 75 m, présentant des arrondis aux angles et au milieu des côtés. Le fossé qui, au sud, à l'est et à l'ouest, la sépare du plateau, fait 7 m de profondeur, 5 m de largeur au fond, 20 à 30 à l'ouverture. Une levée de terre surélève la contre-escarpe de 4 m au sud.
Le site est fondé dans la première moitié du XIVe siècle. En mars 1234, Jean, châtelain de Thourotte, bouteiller de Champagne est en effet autorisé par le comte Thibaud IV à construire à Allibaudières une fortericiaet reconnaît qu'elle est jurable et rendable à grande et petite force excepté contre le sire de Dampierre. Le site est mentionné à plusieurs reprises dans les siècles qui suivent au gré de visites ou de reprises de fief. En 1420, sur ordre du duc de Bourgogne, la forteresse est prise et détruite : "A une heure apres disner et avoir bien bu, commencerent une esscarmouche par telle façon qu'ils saillirent dedans les fossés en criant : A l'asault ! ... La vissiez etendarts apporter et ceulx qui les portoient mettoient grant peine de les porter sur les tours qui abattues estoient..." (Chronique d'Enguerrand de Monstrelet, éd. Buchon, tome VIII, p. 153-154). Le château est ensuite évoqué dans les sources modernes, lors des reprises de fief mais il est alors en ruine et ne semble pas être rebâti au-delà du XVe siècle.
Entre la fin des années 1970 et les années 1990, la construction d'habitation a été autorisée.

Departement

Commune

Code INSEE

10 004

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XIII - XV s.

Nature du Site

seigneurial

Environnement

rural

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Michel Bur, Vestiges d'habitat seigneurial fortifié en Champagne méridionale, Inventaire des sites archéologiques non monumentaux de Champagne, 4, Reims, ARERS, coll. Cahiers des lettres et sciences humaines de l'Université de Reims, 1997.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Allibaudières, forteresse (Aube),” IMAGE, consulté le 25 janvier 2021, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZQ7z67f3pb.

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation