Pareid, église fortifiée Saint-Rémy (Meuse)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

Pareid est construit au cœur de la partie la plus fertile de la Woëvre, entre Pintheville, à l'ouest et Villers-les-Pareid, à l'est. Sa première mention, sous la forme Paridum, date de 952.
Pareid était le chef-lieu d'un doyenné qui regroupait 50 paroisses dont 7 de l'actuel département de Meurthe-et-Moselle. Ce village, pour lequel le chapitre de la cathédrale conserve jusqu'à la Révolution le statut de principal seigneur, haut, moyen et bas justicier, passe cependant très tôt dans la mouvance du comte de Bar. Il relevait par conséquent de la prévôté, barroise puis lorraine, d'Étain. En 1438, le chapitre cathédral renonce à faire démolir une maison forte édifiée sans sa permission à Pareid contre un dédommagement.
Dans le village, une église munie de hourds, créneaux et meurtrières est située au cœur du cimetière, lui-même fortifié; le fossé qui ceinturait l'ensemble, est encore partiellement visible sur le cadastre napoléonien. Ses parties les plus anciennes sont attribuables au XIIe siècle. Quant à la maison forte, aucun vestige n'a pu être décelé.

Departement

Commune

Code INSEE

55 399

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XIIe - XVe s.

Nature du Site

seigneurial

Environnement

rural

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Charles Kraemer, L'habitat seigneurial fortifié dans le Verdunois méridional au Moyen Âge, Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Michel Bur, Nancy, Nancy 2, 1995.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Pareid, église fortifiée Saint-Rémy (Meuse),” IMAGE, consulté le 30 novembre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZP1NGJ1k2m.

Géolocalisation