Thézey-Saint-Martin, maison forte (Meurthe-et-Moselle)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

Possession des comtes de Salm, la terre est inféodée en 1276 aux sires de Chérisey qui y édifient une maison forte peut-être avant 1420 et sans doute en 1453, date de vente à Jean de Toulon. Lors de la conquête bourguignonne, le voué de Nomeny se rallie à Charles le Téméraire; après la bataille de Nancy en 1477, René II confisque cette terre et l'octroi à Jean de Bauldre. A la mort de ce-dernier, le petit-neveu de Jean de Toulon réclame la restitution du site, et il obtient gain de cause en 1524. Aux siècles suivants, la maison forte tombe en coseigneurie et de profondes transformations renforçant son caractère résidentiel sont réalisées. Les ouvertures de tirs sont également réaménagées et les poutres en bois d'une canonnière de la tour sud-ouest sont datées par dendrochronologie du début et de la fin du XVIIe siècle, attestant de deux phases de travaux ou de remplois. Au XIXe siècle, le site est partiellement restaurée et loué comme grenier. Partiellement détruit pendant la première guerre mondiale, la maison-forte a subit d'importantes destructions au cours des trente dernières années.
La maison forte, située à 250 m au nord-est de l'église, dans une dépression humide drainée par le ruisseau de Vallière. Une grosse tour de 20 x 12,5 m résulte d'une construction en deux temps, les murs ayant été épaissis au XVe siècle. Au nord s'ouvre une cour, autrefois pourvue d'une chapelle, le tout enclos d'une courtine flanquée de 4 tours circulaires dont 2 subsistent. La porte principale, à l'est, était desservie par un pont-levis à flèche et protégée par une bretèche, remaniements du XVIe ou XVIIe siècles. De l'autre côté, une poterne, également défendue par une bretèche, permet un accès par l'ouest. La chapelle, bien conservée jusqu'en 1989, a subit de lourdes destructions. On y pénétrait par une porte au linteau orné de feuilles de chênes, et des ouvertures gothiques trilobées y apportaient de la lumière. La courtine nord livre, par la position des ouvertures, l'organisation spatiale du logis accolé.

Departement

Code INSEE

54 517

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XIII - XIX s.

Nature du Site

seigneurial

Environnement

rural

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Gérard Giuliato, Châteaux et maisons fortes en Lorraine centrale, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. DAF, 33, 1992.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Thézey-Saint-Martin, maison forte (Meurthe-et-Moselle),” IMAGE, consulté le 14 juillet 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZbWqmsMzsf.

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation