Jonction entrait, gousset et coyer, côté est du plafond du cinquième niveau, tour seigneuriale de Fondremand

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/4229.jpg

Créateur

Vianney Muller
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2016-01-22

Legende

Le cinquième niveau de la tour est couvert par un plafond qui constitue également le plancher du comble. Six poutres maîtresses, formant les entraits des fermes à chevrons, sont situées perpendiculaires aux murs longitudinaux et au mur de refend. Elles reposaient à l'origine sur une sablière courante en partie haute des murs de la tour qui n'est que partiellement conservée aujourd'hui. Sur les deux travées bordant chaque côté, se développe un plancher en enrayure dont la structure est liée à l'enrayure de croupe de la charpente. Entre les deux poutres principales se trouve un demi-entrait relié au nord et au sud à la seconde poutre par un gousset. Un coyer s'appuie sur ce dernier et relie l'angle des murs extérieurs.

Numero du Site

Type Architecture

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

2014

Bibliographie

Vianney Muller, Étude archéologique du bâti de la tour seigneuriale de Fondremand (70), Rapport final d'opération, [Nancy], PAU, 2014.
Vianney Muller, Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe s.), Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Gérard Giuliato, Nancy, Université de Lorraine, 2015.

Operateur

Collection

Mots-clés

Citer ce document

Vianney Muller et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Jonction entrait, gousset et coyer, côté est du plafond du cinquième niveau, tour seigneuriale de Fondremand,” IMAGE, consulté le 15 août 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZwZkQCb8hX.

Ce document n'a pas de relations