Profil du support oriental de la cheminée orientale, salle n°10 (cinquième niveau), tour seigneuriale de Fondremand

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/4228.jpg

Créateur

Vianney Muller
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2016-01-22

Legende

A l'intérieur, on observe que les moulures du corbeau de bois sont décalées de quelques centimètres avec les parties en pierre. Le corbeau de bois est plus court qu'aux étages inférieurs avec une saillie de 0,80 m environ contre 1,20 m, là encore pour limiter le porte-à-faux. Le corbeau présente un simple chanfrein en partie basse, côté intérieur. Ici l'emboîtement est inversé par rapport à la cheminée avec le tenon central sur le corbeau et le double tenon sur le linteau. La cheville solidarisant cet assemblage est partiellement visible dans la mortaise haute.

Numero du Site

Type Architecture

Materiau

Nature du Materiau

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

2014

Bibliographie

Vianney Muller, Étude archéologique du bâti de la tour seigneuriale de Fondremand (70), Rapport final d'opération, [Nancy], PAU, 2014.
Vianney Muller, Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe s.), Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Gérard Giuliato, Nancy, Université de Lorraine, 2015.

Operateur

Collection

Citer ce document

Vianney Muller et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Profil du support oriental de la cheminée orientale, salle n°10 (cinquième niveau), tour seigneuriale de Fondremand,” IMAGE, consulté le 15 août 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZpSRJXx8mw.

Ce document n'a pas de relations