Haussonville, maison forte (Meurthe-et-Moselle)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

Le village d'Haussonville trouve sa place le long du flanc ouest d'un vallon creusé dans les marnes triasiques du plateau lorrain, drainé par le ruisseau des Prés, affluent de la Moselle (altitude: 270 mètres).
La maison forte se situe au centre du village, sur la partie la plus élevé, à 120 mètres de l'église paroissiale dédiée à saint Georges. La position centrale de la maison forte lui fait contrôler la voie menant en direction de Rosières-aux-salines, située au pied même de la fortification.
Les vestiges actuels de la maison forte se composent de bâtiments disposés selon un plan en fer à cheval s'ouvrant du côté sud. La partie est, reconstruite après 1878, ainsi que l'aile ouest, flanquée de multiples bâtiments annexes, présentent un intérêt moindre que le bâtiment nord.
Le bâtiment nord est une construction de plan en L composé d'un corps principal de plan rectangulaire (29 x 9 mètres) et d'un retour d'angle (19 x 8 mètres). Cet ensemble est ainsi équipé de trois niveaux d'habitation prenant jour grâce à des fenêtres à meneaux, parfois protégées par des grilles en fer forgé. L'intérieur est équipé de cheminées à l'allure très sobre et de poutres soigneusement décorées. L'accès aux étages se fait à l'aide d'un escalier situé dans une tour à deux pans, placés dans l'angle intérieur nord-ouest. De petites fenêtres rectangulaires éclairent les greniers. Les toitures actuelles résultent de multiples modifications et ont perdu leur élévation originelle.
La façade donnant sur la cour a conservé trois portes au rez-de-chaussée. L'une donne accès à la tour d'escalier, les deux autres, dont l'une est murée, donnent accès au logis. Toutes trois sont surmontées d'un linteau de style gothique flamboyant. Le premier étage est occupé par des chambres éclairées par de grandes feêtres à croisées. Le second étage, éclairé par de petites fenêtres rectangulaires, fait office de grenierLe retour d'angle nord-ouest offre la même disposition que le corps principal. Une cage d'escalier (3 x 3 mètres) vient s'appuyer sur la façade extérieure. Entre cette tourelle et le corps de logis, trois ouvertures superposées ont pu éventuellement avoir la fonction de bouches à feu rappellent les préoccupations militaires de la fin du XVème siècle et du début du XVIème siècle.

Departement

Commune

Code INSEE

54 256

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XIII - XV s.

Nature du Site

seigneurial

Environnement

rural

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Franck Mourot, Jean Leclant, "notice n°027 - Bannoncourt", in : La Meuse, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Ministère de l'éducation nationale. Ministère de la recherche, coll. CAG, 55, 2001, p. 177-178.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Haussonville, maison forte (Meurthe-et-Moselle),” IMAGE, consulté le 23 septembre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZsC2Bnr2jk.

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation