Koeur-la-Grande, le Jard, maison seigneuriale du Jard (Meuse)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

A partir de 1106 au moins, Koeur est un village composé de deux agglomérations, une petite alors expressément attestée (Coria Parva) et une grande, dont l'existence est confirmée, en 1301, dans le traité de Bruges. A l'ouest du village, bien à l'écart de l'agglomération, la maison forte du Jard fut édifiée dans le courant du XVIe siècle, par un des prévôts du château de Koeur-la-Petite. Cette demeure conserve encore de beaux éléments d'architecture de cette époque.

Departement

Commune

Lieu Dit

le Jard

Code INSEE

55 263

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XVI - XX s.

Nature du Site

seigneurial

Environnement

rural

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Charles Kraemer, "Genèse et développement des bourgs castraux aux confins du Barrois et du Verdunois (XIe-XVIIIe s.)", in : Michel Bur, Aux origines du second réseau urbain. Les peuplements castraux dans les pays de l'Entre-Deux : Alsace, Bourgogne, Champagne, Franche-Comté, Lorraine, Luxembourg, Rhénanie-Palatinat, Sarre. Actes du colloque de Nancy 2, 1er-3 octobre 1992, Nancy, PUN, coll. Archéologie et histoire médiévales, 1993, p. 189-222.
Charles Kraemer, L'habitat seigneurial fortifié dans le Verdunois méridional au Moyen Âge, Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Michel Bur, Nancy, Nancy 2, 1995.

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Koeur-la-Grande, le Jard, maison seigneuriale du Jard (Meuse),” IMAGE, consulté le 10 août 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZfFBcTFrbz.

Géolocalisation