Bergères-lès-Vertus, église Saint-Memmie (Marne)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

La commune de Bergères-les-Vertus est située dans le département de la Marne, à 28 km de Châlons-en-Champagne et à 3 km au sud de Vertus. L'église est longue de 34 m et large de 22 m. Elle possède un plan rectangulaire orienté de type basilical à trois nefs. Le chevet pantagonal, ouvert sur la sacristie au nord, est percé de trois baies ; seule la baie axiale présente un décor mouluré. La nef centrale, large de 5,30 m, longue de 18 m et haute d'environ 9,80 m, se déploie sur quatre travées rythmées par des arcs à deux rouleaux. Les façades reposent sur des piles rectangulaires, flanquées du côté interne de colonnes à demi engagées et ornées de chapiteaux moulurés présentants des motifs végétaux d'une trés grande diversité. Les bas-côtés sont éclairés par de grandes fenêtres gothiques munies de deux lancettes séparées par un meneau et surmontées d'un réseau. Contrairement à la nef centrale qui est protégée par une charpente en carène, les collatéraux sont couverts par une charpente plate. A l'est, la nef centrale ouvre sur la croisée du transept par un arc en plein ceintre. Le bras du transept sud a dispru aujourd'hui à cause de l'extension du collatéral sud. La croisée et le transept nord ainsi que le choeur sont couverts par une voûte d'ogines.
Après une restauration de l'extérieur de l'édifice, une réfection de l'intérieur a été demandée par la commune. Les travaux de stabilisation de l'édifice ont obligé à installer un chaînage traversant sur les deux premières travées des élévations nord et sud de la nef centrale ; ainsi que sur le mur est du collatéral nord. Hormis le choeur, le transept nord et la croisée des transepts, les élévations intérieures sont recouvertes d'un badigeon monochrome de couleur rose. Des sondages ont donc été réalisés sur l'élévation nord de la nef centrale et ont révélé des décors ornementaux jusqu'alors inconnus. L'intérêt patrimonial de ces éléments à conduit à envisager un programme de restauration. Ils sont dégradés et disparus par endroit. Dans une logique de sauvegarde, une couverture photographique a été réalisée sur l'ensemble des élévations intérieures de l'église. Dans un second temps, la découverte des décors peints médiévaux a lancé une campagne de nettoyage de la nef centrale ainsi que du collatéral nord.
L'étude des décors peints a révélé ainsi une stratigraphie en quatre séquences successives, datées du XIIe siècle au XXe siècle. Elles sont le témoignage de l'histoire de l'édifice et retracent l'évolution du goût et de la mode. Elles nous renseignent également sur les moyens mis en oeuvre et les techniques utilisées pour les concevoir. A cause des nombreuses phases d'agrandissement de l'église, la concentration des décors peints se limite principalement à la nef centrale et plus particulièrement sur l'élévation nord des seconde et troisième travée. Au premier décor de faux joints rouge et blanc (XIIe siècle?) succède un décor de rinceaux et de fleurs en médaillons, combiné à un décor de faux joints rouge, probablement datés avant le XVIe siècle. Lors de l'agrandissement de l'église un badigeon ocre est appliqué pour souligner les éléments architecturés comme sur les fenêtres, les arcs de la nef centrale et les chapiteaux. A cela s'ajoute une frise de guirlande, héritée des décors antiques. Les litres funéraires, quant à eux, témoignent de l'importance de l'église au XVIIe et XVIIIe siècle. Le badigeon rose n'est appliqué ensuite que pour uniformiser l'ensemble. Ces décors peints constituent un exemple singulier pour la peinture murale du XIIe au XVIIIe siècle dans des édifices religieux peu documentés dans la région.

Departement

Code INSEE

51 049

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XII - XXI s.

Nature du Site

civil, religieux et seigneurial

Environnement

urbain

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Ellia Martin, Bergères-les-Vertus, église Saint-Memmie. Étude du bâti et des enduits peints (2-4 octobre et 17-19 novembre 2014), Rapport d'étude archéologique du bâti avant travaux, [Nancy], NEA, 2015.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Bergères-lès-Vertus, église Saint-Memmie (Marne),” IMAGE, consulté le 24 mai 2024, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZQrDNw9G5t.

Formats de sortie

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation