Létricourt, maison forte (Meurthe-et-Moselle)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

Seul un vaste parc subsiste pour rappeler l'existence d'un habitat seigneurial à Létricourt, à 100 m au sud de l'église. Cette maison forte est mentionnée pour la première fois lors de l'achat de ce fief par le comte de Bar en 1334. Cette position permet au comte de faire face aux possessions de l'évêque de Metz dans le Saulnois, secteur sensible en raison de l'enjeu économique que constituent l'exploitation du sel. Au XVe siècle, la maison forte passe tour à tour dans la maison de Serrières puis de Craincourt et les droits sont divisés au siècle suivant entre divers héritiers parmi lesquels les Lucy et les Wiss. En 1708, on autorise la destruction des ruines pour élever un nouveau château résidentiel. Les derniers murs de la maison forte disparaissent vers 1880.

Departement

Commune

Code INSEE

54 313

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XIV - XVIII s.

Nature du Site

civil et seigneurial

Environnement

rural

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Bibliographie

Gérard Giuliato, Châteaux et maisons fortes en Lorraine centrale, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. DAF, 33, 1992.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Létricourt, maison forte (Meurthe-et-Moselle),” IMAGE, consulté le 21 septembre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZPDX4vRBnq.

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation