Maison forte, maison forte de Gombervaux à Vaucouleurs

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/156.jpg

Créateur

Gérard Giuliato
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2016-04-26

Legende

La maison forte de Gombervaux est construite à côté d’une source qui alimente en toute saison un fossé de 100 m de côté et large de 30 m. Il est dominé par un versant oriental très pentu qui culmine à 340 m tandis que le versant occidental offre une pente beaucoup plus douce. Cette situation surprend beaucoup de visiteurs mais elle correspond à bien des maisons fortes, situées près d'un cours d'eau modeste et dans une zone cultivable, la dimension agricole de ces installations étant primordiale. Le fossé entoure une plate-forme rectangulaire sur laquelle se dresse la maison de 44 m sur 41. Les murs de courtines épais de 1,50 m offrent des parements en pierre de taille soigneusement assisés. Les ailes est, nord et ouest ont disparu mais une prospection radio-électrique a permis d’en retrouver le tracé et de localiser le pont qui permettait de communiquer avec la basse cour. Les tours d’angle (diamètre 8 m ; murs de 1,85 m) flanquent les angles. Seules les tours méridionales sont encore debout et la tour nord-ouest a totalement disparu. A chaque niveau, trois niches de tir avec archères à étrier triangulaire rappellent la fonction défensive. La courtine méridionale offre les derniers éléments d’habitat encore visibles. Le secteur sud-ouest conserve une cave voûtée surmontée d’une grande salle de réception de 17 m sur 7, équipée d’une cheminée murale large de 2,85 m et de deux fenêtres à coussièges. Les tympans de ces fenêtres gardent les armoiries de Geoffroy de Nancy (d’argent à la croix engrêlée de gueules) tandis que celles de son épouse, Agnès de Pulligny, d’azur au lion d’argent, armé, lampassé et couronné d’or, figurent sur la tour-porte.

Numero du Site

Type Architecture

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

2005

Bibliographie

Gérard Giuliato, La maison forte de Gombervaux (Meuse), Rapport de prospection thématique, Nancy, SRA, 2000.
Cédric Moulis, Tour-porte de la maison-forte de Gombervaux (55), DFS, [Nancy], LAMest, 2007.
Hervé Piant, Le château de Gombervaux : étude historique et archéologique, Mémoire de Maîtrise en Histoire médiévale sous la direction de Michel Bur, Nancy, Nancy 2, 1989.

Operateur

Collection

Citer ce document

Gérard Giuliato et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Maison forte, maison forte de Gombervaux à Vaucouleurs,” IMAGE, consulté le 22 octobre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZJsW6gNnjg.

Ce document n'a pas de relations