Détail de la porte, côté est, du mur de refend (second niveau), tour seigneuriale de Fondremand

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/4024.jpg

Créateur

Vianney Muller
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2015-12-02

Legende

Les piédroits sont en gros blocs calcaires avec une ciselure périphérique de 20 mm à 25 mm et des traces de taille variable, le plus souvent à la broche, parfois à la bretture ou, pour les blocs inférieurs, simplement équarris. Ils ne présentent aucune moulure et soutiennent deux corbeaux qui amortissent le linteau. Le modénature de ces corbeaux diffère totalement des autres portes de la tour. Ils sont peu saillants et se composent d'un quart de rond de faible diamètre en partie basse et d'un bandeau assez large en haut.

Numero du Site

70239-01

Type Architecture

Materiau

Nature du Materiau

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

2014

Bibliographie

Vianney Muller, Étude archéologique du bâti de la tour seigneuriale de Fondremand (70), Rapport final d'opération, [Nancy], PAU, 2014.
Vianney Muller, Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe s.), Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Gérard Giuliato, Nancy, Université de Lorraine, 2015.

Operateur

Collection

Citer ce document

Vianney Muller et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Détail de la porte, côté est, du mur de refend (second niveau), tour seigneuriale de Fondremand,” IMAGE, consulté le 7 juin 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/item/2845.

Ce document n'a pas de relations