Tas de briques, maison forte des Armoises à Richardménil

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/3376.jpg

Créateur

Gérard Giuliato
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Date

2018

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2012-10-12

Legende

Le tas de briques, retrouvé sur le bâtiment central correspond à une opération de démontage, les matériaux ayant été abandonné sur place. L'absence de traces de fumée suggère que les briques ont servi de sol et non de contrecoeur de cheminée. La stratigraphie montre la composition des gravats qui ont ensuite recouvert l'ensemble du site.

Numero du Site

Type Architecture

Type de Mobilier

Categorie de Mobilier

Denomination de Mobilier

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

1988

Bibliographie

Gérard Giuliato, Châteaux et maisons fortes en Lorraine centrale, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. DAF, 33, 1992.

Operateur

Collection

Citer ce document

Gérard Giuliato et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Tas de briques, maison forte des Armoises à Richardménil,” IMAGE, consulté le 20 octobre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZtTkm18wWc.

Sites

       
Richardménil, maison forte des Armoises (Meurthe-et-Moselle)
        dcterms:relation ce document