Bannoncourt, le Châtelot Bas de l'Écluse, habitat seigneurial disparu (Meuse)

Créateur

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Presentation du Site

Sur la rive gauche de la Meuse, à une quinzaine de kilomètres au nord de Saint-Mihiel, Bannoncourt offre un terroir favorable à la fois à l'élevage, à la culture céréalière et à la polyculture vivrière. Parmi les vestiges retrouvés sur son territoire, un village déserté, un cimetière d'où furent retirés quelques sarcophages mérovingiens et une redoute pourvue de deux chambres circulaires dégagées lors des terrassements pour l'établissement du chemin de fer au XIXe siècle, témoignent d'une occupation humaine sur la longue durée. On ne sait rien en revanche de la résidence lignagère des chevaliers de Bannoncourt, connus dès le XIIIe siècle. Le microtoponyme "le Châtelot-bas-de-l'écluse" qui qualifie un ancien méandre de la Meuse, pourrait bien correspondre à l'assise d'une telle résidence, ce qui s'observe aussi à l'Ile-lès-Troyon et Maizey.

Departement

Commune

Lieu Dit

le Châtelot Bas de l'Écluse

Code INSEE

55 027

Numero du Site

Jalons Chronologiques

XIII s. -

Environnement

rural

Thematique Principale

Bibliographie

Charles Kraemer, L'habitat seigneurial fortifié dans le Verdunois méridional au Moyen Âge, Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Michel Bur, Nancy, Nancy 2, 1995.

Operateur

Collection

Citer ce document

Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Bannoncourt, le Châtelot Bas de l'Écluse, habitat seigneurial disparu (Meuse),” IMAGE, consulté le 3 août 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZqmsMxWBxz.

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation