Deuxième niveau d’enrayure de la tourelle d’escalier, tour seigneuriale de Fondremand

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/4241.jpg

Créateur

Vianney Muller
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2016-01-26

Legende

L'enrayure supérieur est formée de deux entraits composés tous deux de pièce-doubles. Ils enserrent un poinçon soutenant le faîtage de la charpente. Chaque extrémité des entraits est soutenue par un aisselier s'appuyant sur l'un des chevrons-arbalétriers. Les deux entraits soutiennent quatre coyers soutenant quatre autres chevrons-arbalétriers. Les autres chevrons sont soutenus par des liens, assemblés par tenons et mortaises à l'extrémité des coyers, d'une part et des entraits d'autre part.

Numero du Site

Type Architecture

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

2014

Bibliographie

Vianney Muller, Étude archéologique du bâti de la tour seigneuriale de Fondremand (70), Rapport final d'opération, [Nancy], PAU, 2014.
Vianney Muller, Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe s.), Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Gérard Giuliato, Nancy, Université de Lorraine, 2015.

Operateur

Collection

Citer ce document

Vianney Muller et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Deuxième niveau d’enrayure de la tourelle d’escalier, tour seigneuriale de Fondremand,” IMAGE, consulté le 15 août 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZ5P9k2VsmV.

Ce document n'a pas de relations