Restitution de l’escalier intrapariétal et de l’armoire murale (troisième niveau), tour seigneuriale de Fondremand

http://hiscant-chgt.intra.inist.fr/files/hiscant_images/4078.jpg

Créateur

Vianney Muller
Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine

Droits

Copyright 2020

Date de modification

2015-12-18

Legende

L'épaisseur du mur sud de l'escalier intrapariétal est de 0,35 m à 0,40 m entre le second et le troisième niveau et à son arrivée au quatrième niveau. De ce côté, il faut y ajouter le ressaut du mur nord, de 0,18 m, qui porte ainsi entre 0,53 m et 0,58 m la largeur totale du mur entre le parement du placard du troisième niveau et la paroi de l'escalier intrapriétal. La faiblesse de la maçonnerie restante, 5 cm à 10 cm semble trop faible pour que ces deux éléments soient contemporains d'autant que ce mur doit soutenir les corbeaux supportant le couvrement de l'escalier.

Numero du Site

Type Architecture

Thematique Principale

Thematique Secondaire

Annee de Realisation

2014

Bibliographie

Vianney Muller, Étude archéologique du bâti de la tour seigneuriale de Fondremand (70), Rapport final d'opération, [Nancy], PAU, 2014.
Vianney Muller, Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe s.), Thèse de doctorat en Histoire sous la direction de Gérard Giuliato, Nancy, Université de Lorraine, 2015.

Operateur

Collection

Citer ce document

Vianney Muller et Histoire et Cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge (EA1132 / HISCANT-MA) - Université de Lorraine, “Restitution de l’escalier intrapariétal et de l’armoire murale (troisième niveau), tour seigneuriale de Fondremand,” IMAGE, consulté le 29 septembre 2020, https://image.hiscant.univ-lorraine.fr/ark%3A/67375/MGZ2Vs7pxNd7.

Ce document n'a pas de relations